Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vie quotidienne - Page 4

  • La Très Sainte Interdiction

    Petit à petit se répand dans nos sociétés occidentales (encore, mais pour combien de temps?) démocratiques et libérales, un réflexe qui, lui, n'a rien de démocratique ni de libéral, l'INTERDICTION! Que je ne peux m'empêcher d'assimiler, oui, à l'Inquisition, qui fut en fait une interdiction de penser grandeur nature, une véritable tyrannie, découlant du même processus mental que celui à l’œuvre actuellement chez nos soi-disant défenseurs de la doxa et autoproclamés garants des pensées et des comportements corrects!

    Quelque problème de circulation lié à un camion se fait jour, et hop, des voix s'élèvent pour interdire le dépassement aux camions! On imagine les embouteillages que cette mesure causerait! Heureusement, le Conseil fédéral y a mis le holà!

    Non mais! Un automobiliste se gare comme un touriste, sa voiture est emboutie, interdisons les places de parc!

    Un gusse s'étrangle en mangeant une salade russe, fastoche, on interdit l'affreux mets!

    Un zigue s'écrase par terre en dansant la gigue, et hop, une petite interdiction de plus!

    Une gazette, ou un site web, ou tout autre média, ou même un parti politique, déplaît aux censeurs qui pullulent dans notre monde, qu'à cela ne tienne, on n'a qu'à l'interdire! Les exemples sont légion, allant des groupements que certains rêvent d'éradiquer pour cause de pensée non conforme, jusqu'aux mouvements dont d'autres ourdissent l'interdiction pour cause de positions trop élevées dans les sondages électoraux!

    L'épisode Covid, avec ses enfermements et autres passeports sanitaires, et la montée en puissance récente de la question climatique, liée à une poussée de chaleur purement météorologique causée notamment par un phénomène El Niño en cours depuis le mois de janvier, démontrent à l'envi le réservoir inépuisable d’interdictions que les partisans de la tyrannie recèlent dans leurs besaces!

    Mentionnons pour la bonne bouche le rêve d'interdire de prendre l'avion plus de quatre fois par vie, ou bien la folle détestation des voiture à essence ou diesel (voitures dites "thermiques") qui pousse certains à vouloir les interdire dès 2035. Inutile de dire qu'aucune de ces mesures ne verra le jour, car elles sont trop extrémistes et n'auraient pour seule conséquence que de condamner l'Occident à un effondrement socio-économique quasiment apocalyptique!

    Notre rôle à nous, personnes attachées à la liberté et à la démocratie, est de veiller à ce que la culture de l'interdiction ne s'installe pas dans nos esprits et dans nos politiques! Sinon, c'en sera fini des démocraties libérales!

     

    Jacques Davier (Septembre 2023)

  • Logement : pas de communisme chez nous!

    L'ASLOCA verrait bien une norme limitant l'espace habitable des locataires, en fixant par la Loi le nombre de personnes autorisées à occuper un appartement, en fonction du nombre de pièces! Cela reviendrait à interdire à une personne d'habiter librement le logement de son choix! Cela fait longtemps que, dans les milieux verdogauchistes, cette idée est dans l'air! Elle est déjà appliquée, d'ailleurs, dans certains cas, comme les logements subventionnés.

    Mais pas de ça chez nous! Stop au communisme! Appliquons plutôt l'article constitutionnel limitant l'immigration de masse, voté par le peuple suisse, soit le Souverain, le 9 février 2014 et superbement ignoré depuis par nos élites! Le problème, ce n'est pas le manque de logements, c'est le nombre trop élevé d'habitants!

    En prenant un peu de hauteur, on remarque en outre que le surmoi immigrationniste et mondialiste est si puissant que, à part la fière et courageuse UDC, quasiment tous les partis renoncent à remettre en cause l'immigration de masse, et, partant, refusent d'appliquer l'article constitutionnel! Fût-ce en se pinçant le nez! Dès lors, ils n'hésitent plus à préconiser des mesures totalitaires en matière de logement, comme celle dont nous parlons ici, et comme celles visant à bourrer comme une pipe les moindres recoins verts de nos (encore?) belles villes suisses!

    Rappelons, pour terminer, que dans la Russie communiste, les immenses et souvent somptueux appartements du XIXe siècle, à Moscou et à Saint-Pétersbourg, ont été, après expropriation, morcelés par les Rouges afin de les distribuer pièce par pièce à de nouveaux locataires, souvent des familles entières. Curzio Malaparte (Le Bal au Kremlin) et surtout Boris Pasternak (Le Docteur Jivago) en parlent de manière saisissante!

     

    Jacques Davier (Juillet 2023)

  • Grève des femmes, laissez rouler les TPG!

    Genève a vibré pour la grève des femmes, lit-on sur la manchette de la gazette locale. Genève? Bien sûr que non! Quelques personnes minoritaires à Genève ont vibré, mais la majorité des Genevois a, au mieux été indifférente, au pire fulminé!

    Lire la suite