Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le blog de Jacques Davier - Page 2

  • Les moutons de Panurge!

    En acceptant la Loi sur l'électricité, les Suisses se sont comportés comme des moutons de Panurge! Et hop, tous à la mer! Histoire de se noyer en masse, le joli troupeau bien uni comme il faut!

    Déplorable! Alors qu'on sait pertinemment, pour qui est doué d'un peu d'intelligence, que "la Suisse ne bénéficiera pas d’un approvisionnement en électricité sûr grâce aux énergies renouvelables, comme le prétendent les vainqueurs, bien au contraire : la loi sur l’électricité apporte peu d’électricité, peu sûre, pour beaucoup d’argent et une dégradation massive de la nature" (Communiqué de presse de l'UDC, 9 juin 2024).

    "L’extension gigantesque du réseau coûtera des milliards de francs – et les ménages devront cofinancer cette aberration. Les factures d’électricité seront encore une fois beaucoup plus chères [...]. Même si les partisans ont affirmé le contraire pendant la campagne de votation, ce sera un coup de massue brutal pour les communes et la population. Afin de pouvoir construire rapidement et sans obstacles les parcs éoliens et solaires, ceux-ci seront déclarés « d’intérêt national », ce qui signifie que les zones de loisirs, les alpages, les forêts et les terres cultivables seront potentiellement envahis sans que la population locale puisse vraiment se défendre. L’intérêt national prime[ra]" (Idem).

    Lire la suite

  • Le réchauffement n'est pas dû au CO2!

    Une fois n'est pas coutume, ce billet ne consistera qu'en une citation du résumé de l'émission télé mise en lien ci-dessous. Car je ne saurais dire mieux! A vos écrans!

    Source : Politique & Eco n°439 avec Jacques-Marie Moranne - Climat et CO2 : décryptage d’une manipulation (TVL, Publiée le 03/06/2024)

    Lire la suite

  • Poème pour le mariage de Thibault et Arnela, juin 2024

    Eté paisible à Dardagny

    La vigne a mis son collier vert

    Et les champs ont soudain jauni

    Au loin, le toc toc d’un pivert

     

    Sous le bleu intense du ciel

    Coule mutine l'Allondon

    Ses baisers sont comme du miel

    Ou la flèche de Cupidon

     

    Un rayon de soleil traverse

    La salle et brille sur la cour

    Quand la voix majorale berce

     

    Les fiancés de son discours

    Il est temps, les témoins sont cois

    Pour les anneaux d’orner vos doigts !

     

    Jacques Davier (Mai 2024)